Le Château de Saint-Pierre-Eglise

Voici la description du château de St Pierre Eglise par Gerville en 1824. Elle est intéressante car elle parle aussi du château plus ancien, qui n’existe plus et qui a été remplacé par un bâtiment qui n’est plus destiné à défendre une place fortifiée mais à assurer le prestige et à souligner la richesse des seigneurs de l’époque.

SAINT-PIERRE-EGLISE. Je viens de vous indiquer l’emplacement d’un ancien château, sans pouvoir vous dire quand il fut habité. A Saint-Pierre, chef-lieu du canton dont Vrasville fait partie, il y avait aussi jadis un château-fort.
J’ai trouvé par des titres particuliers qu’il fut détruit au temps de la Ligue. Tout près du lieu où il existait, on a bâti, vers le milieu du siècle dernier, le plus beau château moderne du département. Celui qui le fit construire, Bon Hervé Castel, était de la famille du fameux abbé de Saint-Pierre.
Le chef des ligueurs qui, en 1595, brûlèrent et pillèrent le château de Saint-Pierre, s’appelait Raffoville. Il fut décrété, et par arrêt du Parlement de Normandie, séant à Caen, il fut condamné le 2 avril 1597, sur la poursuite de Nicolas Castel, fils de Richard.
Je ne puis donner une suite des seigneurs de Saint-Pierre, avant les Castel. Je vois, par le livre noir de l’évêché, qu’au milieu du XIIIè siècle, le seigneur se nommait Robert de Clamorgan.
Raoul-le-Sage, chevalier, seigneur de Saint-Pierre, fonda en 1434 la chapelle dite de l’Annonciation, dans l’église de Valognes. Il parait par cet acte qu’il tenait cette seigneurie de sa femme Jeanne d’Auvin, descendue d’un Guillaume Piquet, parent d’une demoiselle de (1) Clamorgan. Ainsi voilà une suite assez probable de seigneurs de Saint-Pierre, depuis 1256 jusqu’en 1434 mais j’ignore si le château-fort existait alors (2).
Quoiqu’il en soit, celui que les ligueurs pillèrent et brûlèrent ne fut entièrement démoli qu’à l’époque de la construction du château actuel, qui des Castel est passé aux Belle-isle, et a été acheté vers 1800 par Mr de Blangy, propriétaire actuel
in : Anciens Châteaux de l’Arrondissement de Cherbourg, par M. de Gerville, pp.219-220
Mémoires de la Société des Antiquaires de la Normandie, 1824, Première partie. A Caen chez Mancel libraire-éditeur. A Paris chez Ponthieu et Delaunay, Palais Royal, et chez les principaux libraires de Normandie. MDCCCXXV
Liste complète des Anciens Châteaux de Gerville : ici
(1)  V. le livre noir. de sa eccl. de Sto Pedro; le titre de fondation de la chapelle de l’Annonciation dans l’égl. de Valognes; mon Répert? in-fol. p.113.
(2) Les armes des Clamorgan sont d’argent à l’aigle éployée de sable, languée, becquée et membrée d’or; les Castel de Saint-Pierre portaient de gueules au chevron d’argent accompagné de trois roses d’or

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.