1722 – Du granite du Val de Saire pour Rouen

Une commande de marches en granite passée à des tailleurs de pierres de Saint-Pierre-Église pour le compte d’un capucin de Rouen. Ces pierres devront être extraites des côtes du Val de Saire, de bonne qualité, taillées de la manière indiquée, livrées et chargées en plusieurs fois au cours des printemps et été 1722 sur un bateau au départ de Fermanville.

Continuer la lecture de « 1722 – Du granite du Val de Saire pour Rouen »

Nouveautés Février 2024

Voici les nouveautés du mois de février pour la bibliothèque de Genea50 :

  •  « Les Manchois dans la Grande Guerre », en 740 pages et 3 kg, ce monument, publié en 2008 pour les 90 ans de la célébration de l’armistice, rend hommage aux 20 000 soldats de la Manche tués durant la Première Guerre mondiale, un conflit quelque peu occulté dans le département par la guerre 39-45 et le Débarquement. Patrick Fissot, professeur d’histoire au lycée de Carentan, s’est attelé à relater la vie des hommes et des femmes de la Manche entre 1914 et 1918. Des hommes mobilisés sur le front, jusqu’aux familles demeurées à l’arrière pour y assurer la production industrielle et agricole au profit de l’armée, tous les Manchois furent, à un moment ou un autre, pris dans l’engrenage de ce premier conflit mondial. Un incontournable ! ;
  • « L’empire des Plantagenêts », Martin Aurell, historien médiéviste, spécialiste des Plantagenêts et directeur de la revue ‘Cahiers de civilisation médiévale’, nous restitue les facettes de cet empire qui a contrôlé un vaste territoire, de l’Ecosse aux Pyrénées et de l’Irlande au Limousin (incluant bien évidemment le duché de Normandie), sur trois générations, Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre, de 1154 à 1224 ;
  • « Gilles de Gouberville, éleveur de bovins »,  Cahier Goubervillien n°04 – Octobre 2000. Marcel Roupsard y évoque la gestion du domaine sur la question de l’élevage des bovins, qu’il s’agisse du bétail des étables ou de celui de la forêt, et dresse ainsi un tableau précis de la situation agricole en Normandie au XVIe siècle (don de Guillame Roupsard, encore un, merci Guillaume) ;
  • « Val de Saire », publié chez Isoète en 2009, ce très beau livre de Christine Duteurtre (photographies) et Maurice Lecoeur (textes) nous une propose une magnifique promenade dans le Val de Saire, ce « pays vallonné où coule une rivière », à la découverte de son histoire multimillénaire et de son patrimoine intemporel.

Ainsi que 4 nouvelles numérisations de livres anciens :  

  • « Études d’histoire normande », mémoires rédigés pour le Congrès du Millénaire Normand comprenant deux notes : l’origine d’Arlette mère de Guillaume le Conquérant et la malédiction de Saint-Wandrille (1912) ;
  • « Lessay – Inauguration solennelle de l’église abbatiale restaurée », aperçu historique sur l’église abbatiale de Lessay et récit de sa reconstruction après guerre, publié à l’occasion du neuvième centenaire de la fondation de l’abbaye (1959) ;
  • « Lonlay-l’Abbaye », un petit livret qui nous résume l’histoire de ce village et de son église qui conserve les traces de la célèbre abbaye médiévale maintenant disparue (1977) ;
  • « Célébration du deuxième centenaire de la Société nationale académique de Cherbourg », une rétrospective de la Société depuis sa fondation le 1er mai 1755 (1957).

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver les nouveautés ici : Nouveautés

Bonne lecture à tous,

Christian Duhoux

Retour à la maison hantée de la rue E. Liais à Cherbourg

L’article que j’ai rédigé le 6 décembre 2021 intéressa fortement un Cherbourgeois – David DELAMOTTE – passionné d’histoire locale et plus particulièrement des faits divers de cette époque. Il contacta le diocèse de Coutances par mail pour obtenir des renseignements sur l’abbé DESMONS.

Continuer la lecture de « Retour à la maison hantée de la rue E. Liais à Cherbourg »

Nouveautés Janvier 2024

Voici les nouveautés du mois de janvier pour la bibliothèque de Genea50 :

  • « Proxima Thulé V°7 », après une longue interruption (six volumes produits entre 1994 et 2009), la Société des études nordiques, entièrement consacrée à la Scandinavie ancienne et médiévale, et notamment à l’expansion de ses peuples, a publié en décembre 2023, sous la direction du médiéviste et philologue François Xavier-Dillmann, son septième volume essentiellement dédié au thème de la guerre en Scandinavie du haut Moyen-Âge au XVIIe siècle ;
  • « Pirates et seigneurs de Sercq », ce livre de Philippe Renaud, publié chez OREP, nous raconte l’histoire de cet ilot granitique situé à une trentaine de kilomètres des côtes du Cotentin, dernier royaume féodal d’Europe, et jadis repère de terribles pirates ;
  • « Les femmes chez Gilles de Gouberville », Cahier Goubervillien n°11 – décembre 2007. Marcel Roupsard y étudie comment Gilles évoque la place, assez discrète, des femmes dans son « Journal », et peut ainsi nous rendre compte de la condition féminine dans la société rurale du Nord-Cotentin au XVIe siècle (don de Guillame Roupsard, merci Guillaume) ;
  • « Histoire générale de Bricquebec », réédition récente, en fac-similé, dans la collection « Monographies des villes de France ,» de l’ouvrage d’Alexandre Tollemer paru en 1901 et consacré à l’histoire du bourg de Bricquebec, de l’époque Viking jusqu’au XIXe siècle. Rappelons que l’on doit à Alexandre Tollemer, prêtre, principal du collège de Valognes, la découverte en 1867 des deux premiers cahiers du journal de Gilles de Gouberville, ainsi qu’en 1873 la parution du célèbre « Journal manuscrit d’un sire de Gouberville et du Mesnil-au-Val, gentilhomme campagnard au Cotentin, de 1553 à 1562 ».

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver les nouveautés ici : Nouveautés

Bonne lecture à tous,

Christian Duhoux

Nouveautés Décembre 2023

Voici les nouveautés du mois de décembre pour la bibliothèque de Genea50 :

  • « ArchéoCotentin, les origines antiques et médiévales du Cotentin », de L. Jeanne et L. Paez-Rezende pour l’antiquité et de J. Deshayes et B. Guillot pour le moyen-âge, chez OREP. Second volet de l’exploration archéologique et historique du Cotentin, après  ArchéoCotentin 1 consacré aux périodes pré et protohistoriques, cet ouvrage remarquable couvre les 1500 ans d’histoire qui vont façonner durablement le Cotentin après la guerre des Gaules et jusqu’au début de la renaissance. Il intègre les dernières découvertes archéologiques réalisées dans le département, et par ailleurs constitue le catalogue qui accompagne l’exposition ArchéoCotentin 2, qui se tient du 1er décembre 2023 au 30 mars 2024 au musé Thomas Henry à Cherbourg ;
  • « La Manche toute une histoire », publié en 2019 par le Conseil départemental de la Manche. Réalisé par une dizaine d’historiens, archivistes ou chercheurs reconnus réunis par les AD50 sous la direction de J.B. Auzel (dont les archéologues L. Jeanne et L. Paez-Rezende déjà cités), ce manuel d’histoire, très bien documenté, à destination du grand public, nous propose un voyage dans la riche histoire du département de la Manche, de l’arrivée des premiers hommes jusqu’à l’époque contemporaine ;
  • « Revue de la Manche n° 262 », le dernier numéro de la Revue de la Manche publiée par la SAHM, qui propose notamment un article très complet de Joël Tatard (membre de Genea50) sur la vie de Jean Richer, fils de laboureur, né vers 1630 dans la Hague (probablement à Omonville la Petite), qui deviendra mathématicien, astronome, ingénieur du roi, collaborateur de Cassini et de Huygens, membre de l’Académie Royale des Sciences et qui participera à des expéditions scientifiques en Guyane et en Acadie ;
  • « Depuis l’enfance matelot », publié en 2005 par les Presses Universitaires de Caen. Ce travail collectif, sous la direction d’André Zysberg, a permis d’exploiter les nombreux documents conservés au Service historique de la Marine à Cherbourg : matricules des bâtiments et des hommes, correspondance des commissaires de l’inscription maritime, etc., afin de montrer comment vivaient les gens de mer de la côte du Val de Saire (quartier de la Hougue) sur la période 1820 – 1870.

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver les nouveautés ici : Nouveautés

Bonne lecture à tous,

Christian Duhoux