L’ Enfant de Mathurine

9 – Fait divers

    Dans la dernière page du blog, nous avons vu le cas d’un enfant laissé par sa mère à l’Hospice pour son bonheur éventuel ;  aujourd’hui nous nous pencherons vers le côté obscur d’une affaire d’abandon d’enfant en 1664.

L’abandon de nouveaux-nés s’aggrave à partir du 17ème siècle. Lorsque l’enfant a moins de trois jours, il s’agit d’un infanticide, au-delà c’est un crime de droit commun. Mathurine, n’ayant aucun recours,  désespérée, agit ainsi dans l’acte qui va suivre ; mais dans le contexte de l’époque, soyons lecteurs et non juges… M. Duthy

L' Enfant de Mathurine

Registre de St James (50) E2 1655-1674 : https://www.archives-manche.fr/ark:/57115/s005e5d2fd96cd8d/5e5d2fe093e65.ef=2&s=14   p190

Transcription du registre du prêtre Richard Levesque.

 « Le dimanche deuxie(me) jour de novembre mil six cent
soixante et quatre Renee et Gillette Ameline
nous ont apporté un enfant male qui ont dit
estre issu de Maturine Menard fille de desfunt
Gilles Menard ne scavent qui est le pere
et nont autre connoisse(nce) sinon que le jour
d’ hier apres vespres lad(ite) Maturine auroit
apporte led(it) enfant dans un champ
apparte(nant) a Fransois Menard et lauroit
mis au pied d un chastenier proche
d’un pomier et qui auroit esté vue par
Michelle Martin fam(me) de Jacques Menard
qui seroit alée voir ce que lad(ite) Maturine
avoit lessé audi(t) lieu s’en estant enfuie
incontinent quelle auroit lesse led(it)
enfant sans avoir parlé a persone
ce qui l’avait obligée à cause qu’il
tomboit de l’eau en quantité a le ramesser
Et le trouvant en peril aurait prie
Jacques Gesnouin de l’ondoier à cause
du peril de mort ou il estoit a este
nomé Jull(ien) par Jull(lien) Hechais et
par lad(ite) Renee Ameline se qu’ils ont
signé aux pres(ences) de Pierre Fontaine
et Jan Guihomard

…s’ensuivent les signatures

Le dimanche deuxième jour de novembre mille six cent
soixante et quatre Renée et Gillette Ameline
nous ont apporté un enfant mâle qui ont dit
être issu de Mathurine Menard fille de défunt
Gilles Menard ne sachant qui est le père
et n’ont d’autre connaissance sinon que le jour
d’hier après vêpres ladite Mathurine aurait
apporté ledit enfant dans un champ
appartenant à François Menard et l’aurait
mis au pied d’un châtaignier proche
d’un pommier et qui aurait été vue par
Michelle Martin femme de Jacques Menard
qui serait allée voir ce que ladite Mathurine
avait laissé audit lieu et s’en étant enfuie
incontinent qu’elle aurait laissé ledit
enfant sans avoir parlé à personne
ce qui l’avait obligé à cause qu’il
tombait de l’eau en quantité à le ramasser
et le trouvant en péril aurait prié
Jacques Gesnouin de l’ondoyer à cause
du péril de mort où il était a été 
nommé Julien par Julien Héchais et
par ladite Renée Ameline ce qu’ils ont 
signé aux présences de Pierre Fontaine
et Jean Guyomard

On ne dit pas si Mathurine a encouru une peine pour son acte, mais elle mit au monde une fille illégitime en 1669, et cette fois la fit baptiser : https://www.archives-manche.fr/ark:/57115/s005e5d2fd96cd8d/5e5d2fe2a9067.ef=2&s=14

Je n’ai pas trouvé de décès pour l’enfant Julien sur St James, mais il est peut-être décédé ailleurs………ou marié…. Si je trouve d’éventuelles informations en dépouillant les registres, je les noterai dans sa fiche et les ajouterai ici.

Notes :

Remerciements à Laurence Hervieu, Alain Aubril et Pierre-Yves Jolivet pour leur transcription de mots difficiles pour ma lecture.
Photo de couverture : empruntée au magazine « Nos Ancêtres Vie & Métiers » N°5

Notre Base : https://gw.geneanet.org/genea50com_w

Mathurine Menard :  Mathurine MENARD 1641
Julien le fils : Julien MENARD
François Menard :  François MENARD 1629-1669 sans doute oncle de Mathurine
Michèle Martin : Michèle MARTIN& Jacques MENARD
Le prêtre : Richard LEVESQUE 1615-1677
Jacques Gesnouin : il pourrait s’agir de :  Jacques Dit Quatrechesnes en 1652 GESNOUIN †1680/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.