Exaction au Manoir de St James

3.- Fait historique

 Les Guerres de Religion ayant pris fin,  nous retrouvons Gabriel II de Montgoméry, (Gouverneur de Pontorson). En ce début d’année 1600 il réglait des conflits entre Familles ou assouvissait d’ anciennes rancoeurs.   On le verra ici au manoir des Rogeron en St James de Beuvron.   M.Duthy

   Notre nouvelliste, Missire Bertrand GUILLOT, vicaire de St Benoit de Beuvron,  nous relate en quelques lignes la prise du Manoir du Sieur Despréaux.

Registre de St Benoit de beuvron  page  48/652 
http://www.archives-manche.fr/ark:/57115/a011288085772wigkYC/e670851cbd

Le  20 janvier
Lan 1600 le mardi matin environ
Deux heures après minuit le *seigneur
De Montgoméry1 accompagné de Monsieur
De la Ravardière2 son beau frère avec
soixante autres hommes d’armes ou environ
entrèrent dans la maison du Sieur  des P
réaux3 après avoir rompu les portes
à coups de pétard et prirent le dit Sieur des Préaux et
le menèrent prisonnier dans la Ville de Pont
orson et le vendredi en suivant environ
deux heures après midi fut mené
à Rennes par les justiciers du parlement
de Rennes et le lundi dernier jour
de janvier et mardi premier jour
de février de l’an dessus dit (dudit an) les
fortifications dudit logis des Préaux
furent abattues et les douves remplies 
le tout par mandement de justice
et commissaire en  cette partie  le
seigneur de Montgoméry.

Notes :

Les protagonistes de l’ Affaire se retrouvent dans notre Base Généa50.

1. Le Sieur de Montgoméry : Gabriel II est  fils de Gabriel I et d’Isabeau de la Touche. Son père est responsable de la mort accidentelle de Henri II et fut exécuté à Paris en 1574. Gabriel de MONTGOMMERY.

2. Monsieur de la Ravardière : Daniel de la Touche Seigneur de la Ravardière et beau-frère de Gabriel II de Montgoméry (époux de Charlotte de Montgoméry sœur dudit Gabriel II).
Daniel de la TOUCHE Huguenot. Il avait accompagné Gabriel II de Montgoméry qui rompit avec des explosifs les portes du vieux château du Sieur Despréaux près de Saint James. Avec d’autres, il s’était déguisé en pélerin pour mieux surprendre les sentinelles. « Deux d’entre eux s’étaient déguisés en pélerins, ils s’étaient même accoutrés, dit Agrippa d’Aubigné, en damoiselles, desquelles l’une estoit le jeune Corbouson, et l’autre Ravardière, tous deux sans barbe, le premier monté sur une haquenée et l’autre en croupe derrière un nommé La Suze ».Histoire universelle, vol. 8, p. 271, Histoire du Mont Saint Michel et du diocèse d’Avranches T 2 (Abbé Desroches curé de Folligny).

3. Le Sieur Des Préaux est un Rogeron. A cette époque vivaient Julien de Rogeron et sa femme Anne du Vauborel, dans leur manoir près de St James.  Julien LEROGERON.

Transcription moderne de Michèle Duthy,  avec l’aide de Pierre Yves Jolivet, Catherine Lainé, Jeanine Gardye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.